Hmm, on ne trouve pas ce que vous cherchez...

N'abandonnez pas ! Vérifiez l'orthographe, ou essayez quelque chose de moins spécifique.

Chercher
Rider Stories

Mon trajet de 14 minutes à San Francisco

Après avoir déménagé de Montréal à San Francisco l’année dernière, Delphine luttait pour monter et descendre les collines de sa nouvelle ville. Nous avons discuté de la manière dont l’Electrified X2 lui donne les moyens de se déplacer partout, et avons pédalé du port jusqu’à sa maison, située en haut d’une colline typique de San Francisco.

Au départ, vous aviez certaines difficultés pour vous déplacer dans votre nouvelle ville. Comment avez-vous fini avec un Electrified X2 ?

Je n’ai pas de permis de conduire, donc je m’en suis toujours remise aux transports en commun - aussi bien qu’à la marche à pied et au vélo. Quand j’ai emménagé ici, j’avais l’intention d’utiliser principalement les transports en commun. Mais j’ai rapidement remarqué que les standards ici sont très différents de Montréal - vous ne pouvez pas du tout compter dessus. J’ai dû trouver une nouvelle manière de me déplacer.

SF est un pôle technologique, les gens y sont vraiment attachés aux moyens de transport électriques, donc c’est la première chose qui vient à l’esprit. J’ai regardé les scooters électriques, les vélos Jump et autres vélos louables. Ils peuvent être une bonne solution, mais seulement si vous ne les utilisez pas régulièrement.

Mais pour moi avec mon trajet quotidien, c’était différent. Je n’ai pas envie d’avoir à chercher un vélo tous les matins, surtout pendant l’heure de pointe. C’est juste du temps perdu. C’est beaucoup plus logique d’avoir mon propre vélo, sur lequel je peux compter. Bien sûr, il y a toujours le problème du vol - mon collègue s’est fait voler quatre vélos en un an - mais avec la garantie Peace of Mind je n’ai vraiment pas à m’inquiéter.

"Je n’ai pas envie de chercher un vélo tous les matins, c’est du temps perdu. C’est beaucoup plus logique d’avoir mon propre vélo."

Parlons un peu de ces mortelles collines.

Les collines ici sont terribles ! En face de chez moi il y en a une gigantesque - même la monter à pied est très éprouvant. Heureusement, maintenant que j’ai le Turbo Boost, quand je reviens du travail j’ai juste à appuyer sur un bouton et ça passe tout seul.

Mais il n’y a pas que cette colline. Même si San Francisco est relativement petite par rapport aux autres villes des États-Unis, ça peut être vraiment difficile d’aller d’un quartier à un autre. De Noe Valley à North Beach, vous prenez de sérieuses côtes. Avoir un vélo électrique rend la ville beaucoup plus accessible, les collines ne peuvent plus m’arrêter.

"Avoir un vélo électrique rend la ville beaucoup plus accessible, les collines ne peuvent plus m’arrêter."

Delphine is riding a Thunder Gray Electrified X2.

Peter Gigg

À propos de cet auteur

Peter Gigg is VanMoof's resident Brit. He enjoys writing, running, and remaining in the EU.